CEPRID

Articles les plus récents


Articles les plus récents


L’Occident face au jugement final : le procès pour génocide d’Israël en Afrique du Sud

jeudi 29 février 2024 par CEPRID

Il faut mesurer à la fois les limites juridiques d’une telle plainte mais aussi son impact symbolique et moral par rapport à l’impunité occidentale. Comme le montre l’article, à ce titre c’est d’une importance capitale dans le basculement du monde (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete)

Alberto Cruz

CEPRID

Les débuts

La plainte de l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice contre Israël pour génocide à Gaza va devenir décisive pour déterminer le statut moral et le degré de pourriture de l’ensemble du cadre international hégémonisé par l’Occident. Celle de son ordre et de ses règles, de ses valeurs et de sa morale (ironie et sarcasme).

 > suite


L’ère du monde unipolaire hégémonisé par l’Occident est révolue

jeudi 2 novembre 2023 par CEPRID
Voici une analyse toujours pertinente venue d’Espagne et qui correspond terme à terme à celle que nous faisons ici sur les BRICS, leur élargissement et l’impulsion donnée par la Chine et qui est non seulement économique avec la dédollarisation, le rôle de l’énergie mais également la transformation des institutions internationales, l’ONU mais aussi des institutions régionales comme le Mercosur. Il ne s’agit plus d’un projet mais d’une mise en œuvre qui a pris désormais un tournant irréversible et face auquel le monde politique français prend un retard considérable qui porte un déclin français qui n’est pourtant inscrit dans aucune fatalité au contraire. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société) > suite


L’Afrique cesse d’être le continent-colonie de l’Occident

jeudi 10 août 2023 par CEPRID
Aujourd’hui nous avons choisi de montrer comment derrière l’événement (presque un fait divers) tel que la mutinerie de Wagner, les Etats-Unis et leurs alliés vassaux ont du mal à conserver la cohérence de leur propagande. En particulier celle de l’isolement de la Russie, alors que le fait marquant dans lequel l’intervention russe face à l’expansion de l’OTAN doublée de sanctions et d’appropriation indue des avoirs russes, avait déclenché une résistance économique et politique des zones soumises au néocolonialisme. L’Afrique est parmi les cas les plus clairs et Alberto Cruz nous décrit le mécanisme d’autonomie dans lequel les pays africains sont entrés, ce qui n’a pas grand chose à voir avec nos histoires sur Wagner et sur la “colonisation chinoise”, ou Macron ami et preux défenseur de nos amis africains à la mode de la Françafrique des réseaux focart à papamadit du fils Mitterrand, sous les bénéfices du monopoles du franc CFA. Il analyse minutieusement le rôle de la délégation des pays africains venus à Kiev et à Moscou plaider pour la paix, les coulisses de cette affaire et son déroulement alors que par une étrange opportunité intervenait la mutinerie de Wagner (et aussi la rencontre au sommet Inde et USA) le tout à quelques jours du prochain sommet de l’OTAN où il fallait venir avec quelques succès (nuls sur le terrain) à défaut une fissure du front du sud et des BRICS. En lisant cet article très documenté, j’ai pensé à Fidel Castro qui reconnaissait qu’il y avait plus de courage en Afrique et dans des petites îles de la Caraïbe que partout ailleurs. Et ce dans leur résistance aux pressions des USA en matière de dénonciation du blocus, des gens qui n’ont pas comme nous renoncé à penser la réalité. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete) > suite


Accélération de la dédollarisation de l’économie mondiale

vendredi 30 juin 2023 par CEPRID
À cet égard, nous devons être très attentifs à ce qui vient de se passer, avec l’attaque de drones contre le Kremlin. Cela n’a pu avoir lieu sans l’implication directe des États-Unis et cela ne manquera pas de semer la peur et la confusion. L’auteur de l’article qui souligne le fait que les Etats-Unis et ceux qui les suivent c’est-à-dire ce qu’il désigne comme une opinion publique occidentale “très crédule” (on le serait à moins vu l’état de la totalité des partis politiques et des médias) sont mûrs pour toutes les provocations militaires y compris nucléaires alors que l’essentiel de la bataille se joue sur le terrain économique et que sur ce terrain-là la situation se dégrade pour l’hégémonie des USA. > suite


L’alternative au dollar et le rôle des BRICS

mercredi 31 mai 2023 par CEPRID
Voilà pourquoi le vote crétinissime, la tonalité générale du Congrès de Marseille m’a mise hors de moi, parce qu’elle témoigne de l’état réel et de l’opportunisme imbécile, du crétinisme parlementaire du “potentiel militant” non seulement de la gauche mais du peuple français. Toujours autour de la question de la dictature des marchés financiers ou de la résistance géopolitique possible, il n’y aura aucune résistance, aucune perspective simplement une manière de bêler “Front populaire, Front populaire, alors qu’on s’allie avec tous les nouveaux Franco qui passent derrière des USA en faillite et générant de l’inflation. L’ignorer et accepter de fait la guerre de l’OTAN, pour mieux concocter des “coalitions” de sommet avec des forces qui jouent le dollar et l’OTAN (c’est-à-dire la quasi totalité de la droite et de la gauche française) c’est prendre les Français pour des imbéciles et in fine les jeter dans le fascisme (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société) > suite


Chine-Russie : le partenariat stratégique global de coordination dans la nouvelle ère

jeudi 4 mai 2023 par CEPRID
Alberto Cruz avec sa finesse d’analyse habituelle remonte aux accords signés par la Russie et la Chine y compris avant “l’opération spéciale” et l’entente poursuivie entre ces deux pays sur l’instauration d’un nouvel ordre international, basé à la fois sur le multipolaire et sur la Charte des Nations Unis que l’occident ne respecte que quand cela lui convient. L’occident collectif a perçu trop tard le déploiement des pièces du jeu d’échec et il l’a découvert lors de la visite de Xi à Moscou, déjà la “reine” est tombée et l’assaut de l’échec et mat est en train d’être mené d’une manière irréversible. Cet article devrait permettre à ceux qui n’ont pas encore perçu dans quelle ère le monde est en train de rentrer de mesurer la vanité de certaines gesticulations politiciennes françaises. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société) > suite


La Chine ouvre la voie au nouvel ordre multipolaire en présentant sa proposition pour le règlement de la crise ukrainienne

lundi 3 avril 2023 par CEPRID
Le plan de paix de la Chine compris dans son contexte, celui face à la folie de l’occident d’une force qui monte, pas seulement celle de la Chine mais d’un sud qui refuse de limiter son horizon aux guerres impérialistes, aux sanctions, à la propagande, qui exige que l’on réponde aux défis de notre temps. Qui sera capable d’entendre cette voix qui nous interpelle depuis des décennies, de comprendre que nous pouvons et devons nous y associer au nom de tous les peuples y compris celui que l’on nomme Français. Certes il y a un bougé lié aux luttes contre la politique du pouvoir, ce bougé recrée un parti communiste français et au-delà une gauche, mais je crains qu’il faille beaucoup de temps pour voir le monde tel qu’il est, je crains que face à une autre aventure impérialiste, il n’y ait encore aucune force capable d’affronter les mensonges, le consensus néo-colonialiste qui détermine notre déclin irréversible. Le plan de paix nous propose une révolution de notre perception du monde c’est ce qui est décrit ici, malgré nous nous restons à la recherche d’une troisième voie, elle ne peut pas exister. (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete) > suite


La Chine pousse l’Arabie saoudite à la dédollarisation du pétrole

jeudi 2 mars 2023 par CEPRID

Alberto Cruz

Le CEPRID

Un des faits les plus importants a été plus ou moins occulté. “C’est pourquoi l’Occident tremble. Il est clair que l’utilisation du renminbi-yuan dans le commerce du pétrole est dans une phase exploratoire, mais il est également clair qu’un processus très intéressant commence qui va déjà au-delà de ce qui, jusqu’à l’annonce saoudienne, n’était rien de plus que des spéculations. C’est déjà une preuve qui renforce le déclin de la confiance du monde non occidental dans la politisation des monnaies occidentales et, en particulier, dans le dollar. C’est pourquoi les Saoudiens ont réagi comme ils l’ont fait et si rapidement : ils ont très bien compris que les sanctions occidentales peuvent empêcher la libre circulation des dollars, il est donc conseillé d’avoir des mécanismes de couverture et des systèmes de paiement alternatifs.“ Il faut bien voir que les Saoudiens et la plupart des pays ne réagissent pas pour embêter l’occident mais parce que leur intérêt l’exige face à un Occident qui dans sa folie des représailles peut du jour au lendemain créer les conditions d’une crise internationale et qui par ailleurs en tant qu’États-Unis n’a plus grand chose à offrir à ses vassaux. Derrière la crise ukrainienne, la Chine joue la patience y compris avec l’Europe prise entre exigences des USA et mécontentement populaire, elle offre un partenariat gagnant gagnant. (note et traduction de Danielle Bleitrach dans histoireetsociete)

 > suite


La Chine se détourne de l’Occident et revient au marxisme (ou à ce qui lui en tient lieu)

mardi 31 janvier 2023 par CEPRID

Alberto Cruz

CEPRID

Sans doute ce texte ne va pas au fond et ne va-t-il pas jusqu’à voir que ce qui est en train de disparaitre est la fiction de l’unanimité de la direction, unanimité que Staline lui-même mettait en cause en définissant la gauche et la droite comme des catégories politiques à l’intérieur du parti. L’unanimité à savoir le choix du socialisme est celle de la perspective de la société, un choix de civilisation, un congrès marque la manière d’aller vers ce but par des moyens concrets. La dictature du prolétariat donne un mandat (non du ciel mais des masses populaires) le parti n’en est que le moyen révolutionnaire. On retrouve la même idée à Cuba, tout dans la Révolution et la souveraineté de Cuba, rien en dehors. L’existence d’un parti unique signifie simplement que la démocratie s’exprime à partir du consensus des masses et de la nation sur l’indépendance de Cuba face à l’ingérence nord américaine et pour être unie dans la diversité l’île a besoin d’être anti-raciste, contre l’exploitation. Donc le socialisme est la meilleure garantie du consensus. La différence réside alors dans la manière dont la classe ouvrière, le peuple peut intervenir dans l’élection des dirigeants, les traditions historiques. Les débat sont réels de la base au sommet, mais la direction qui nait du débat doit mener la ligne choisie par le collectif et respecter le mandat. Donc dire que la Chine ne respecte pas le centralisme démocratique c’est mal connaitre les manières spécifiques du consensus chinois, Xi n’est pas né de rien mais d’un débat affrontement au sein du parti pour bien voir l’étape et ce qu’elle exigeait. Il s’agit d’un choix de gauche sans “gauchisme” qui correspond probablement à une évolution collective dont nous ignorons les tenants et les aboutissements, spéculer là dessus n’a pas grand intérêt. Le plus intéressant n’est pas là mais bien dans ce qui a conduit à cette ligne : cette vision d’un monde multipolaire qui doit affronter le néo-colonialisme occidental et à l’intérieur de cette gestation il y a un nouveau rôle pour les partis communistes, ce nouveau rôle ne nait pas seulement des luttes d’appareil, l’hypothèse de ce texte, mais bien de la maturation de ce monde multipolaire et ce qu’il lui faut pour favoriser la paix dont le monde et la Chine ont le plus urgent besoin. Ce développement semble positif pour les forces d’émancipation dans la situation mondiale actuelle. Cette analyse trace aussi la silhouette en ombre chinoise ( !) de l’évolution en cours au sein de la Fédération de Russie, celle dont parlent nos camarades du KPRF (note de Danielle Bleitrach, traduction de Jean-Luc Picker).

 > suite


Le sommet de l’OTAN ou une action occidentale désespérée pour ne pas perdre son hégémonie

vendredi 16 septembre 2022 par CEPRID

Il est beaucoup fait état du discours de Poutine défiant l’OTAN et l’occident de prétendre vaincre la Russie et leur proposant de négocier avant que cela ne leur soit impossible, mais ce qui nous étonne dans ce discours est le fruit de notre refus de voir que les seules victoires de l’occident sont de l’ordre médiatique et que de moins en moins de monde succombe aux illusions. Les faits sont là et les peuples d’occident qui feront les frais de ces délires bellicistes sont invités à se réveiller, l’inflation, le ridicule de nos dirigeants devrait pourtant nous inciter à l’estimation de ce qui est désormais une réalité : l’attitude colonialiste de ces clowns n’a plus les moyens de sa politique et il n’y a pas que Boris johnson, ils se valent tous, le roi est nu. (note et traduction de danielle bleitrach pour histoireetsociete)

Alberto Cruz

Le CEPRID

 > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 4120232

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2p + ALTERNATIVES

Creative Commons License